VICTOIRE DU CUISINES ACTION 6-3 ET L’ÉQUIPE PASSE EN GRANDE FINALE

Pour l’organisation du Cuisines Action, participer à la grande finale de la LHSE, ce sera une première. Une finale qui opposera le Cuisines Action à l’équipe de Terrebonne, La Chambre HC. D’ailleurs, cette dernière toujours championne de la LHSE défendra finalement son titre qu’elle avait acquis au terme de la saison 2019 alors que l’équipe évoluait à St-Roch-de-L’Achigan sous le vocable de Houston Bar&Grill. Depuis ce temps, aucune finale n’a eu lieu du à aux nombreuses pauses sanitaires.

« Ça ne sera pas une finale facile« , expliquait Patrick Brais. « Terrebonne a une équipe excessivement offensive avec un très bon gardien, ils ont d’ailleurs dominé tout au long de la saison ainsi que dans leurs séries. Toutefois, je suis très à l’aise de les affronter avec notre équipe. On a joué du bon hockey et on a appris de nos erreurs lors de nos défaites face aux Coureurs des Bois. » Confiait l’entraîneur quelques heures après la victoire.

Alors que le Cuisines Action dominait la série 3 victoires contre 2, la table était donc mise pour les deux équipes. Comme ce fut le cas tout au long de cette série demi-finale, une foule de près de 900 personnes était présente dans l’amphithéâtre venu encourager leurs favoris.

« C’est simple, l’équipe qui voudra le plus la victoire, c’est elle qui sortira gagnante ce soir« , confiait Kevin Corbin, propriétaire de l’équipe des Coureurs des Bois, à une admiratrice. Tout porte à croire que la troupe farnhamienne voulait un peu plus la victoire.

Il a fallu attendre à la quatorzième minute de jeu du premier tiers avant de voir l’une des équipes s’inscrire au tableau. En récupérant le retour de lancer, que le gardien Poirier-Turcot venait de concéder sur le tir du défenseur Jacob Dupont, l’attaquant Jean-Christophe Gauthier (4), avec un tir du poignet, loge la rondelle dans le haut du filet pour donner les devants aux siens soulevant du même coup la foule partisane farnhamienne. Cinq minutes plus tard, les visiteurs nivelaient la marque lorsque Maxime Pion (5), poussa au fond de la cage une rondelle libre dans l’enclave alors que le cerbère Alex Taddéo croyait bien l’avoir emprisonné sous ses jambières. C’est sur marque égale que les deux équipes ont retraité aux vestiaires.

Profitant d’un jeu de puissance, les Coureurs des Bois ont repris les rênes à 9:50 du deuxième tiers, soulevant les nombreux partisans de l’équipe, lorsqu’Alex Deblois (7), posté à la gauche du filet adverse, faisait bouger les cordages d’un lancer sur réception ne donnant aucune chance au cerbère Taddéo. Alors que le Cuisines Action dominait en zone adverse, Felip Bourdeau (3), acquis dans une transaction avec la concession cowansvilloise lors de leur entrée au sein de la ligue, nivelait la marque, à 15:36, en reprenant le retour de lancer de son compagnon de jeu Nicolas Marcoux. Soixante-dix secondes plus tard, le Cuisines Action se voit offrir une supériorité numérique. Profitant alors de la situation, Nicolas Marcoux (3) donne l’avance aux siens, aux grands plaisirs des partisans de l’équipe, lorsqu’il reprend un retour de lancer suite à un arrêt du cerbère Poirier-Turcot. Jacob Dupont et Gabriel Marcoux ont été crédités d’une passe sur le but.

Une avance d’un seul but ce n’est jamais assez, alors il faut tenter de l’accroître et c’est ce qu’à fait David Gasser (2) dans les premiers instants du dernier tiers. Tout comme la veille, où son tir de la pointe a réussi à se faufiler sous les jambières du cerbère adverse, le même scénario s’est encore produit sous les applaudissements nourris des partisans des deux équipes, lorsqu’on sait que David évoluait auparavant avec les Coureurs des Bois avant son acquisition par le Cuisines Action. Des aides à Jean-Christophe Gauthier et Mathieu Brunelle ont été accordées sur le but.
Avec une double avance, les locaux ont poursuivi en ajoutant un cinquième filet, le deuxième des présentes séries de Gabriel Marcoux (2) avec l’aide de ses compagnons de trio Nicolas Marcoux et Maxime Borduas. Gabriel qui a flairé le jeu, lorsque Maxime Borduas s’est pointé avec la rondelle sur le côté gauche du but, n’a eu qu’à pousser cette dernière lorsqu’elle est apparue sur sa palette.

Avec sept minutes et quelques secondes à faire au match, Cédric Charbonneau s’en est pris à Marc-Olivier Choinière croyant bien que ce dernier acquiescerait à sa demande de jeter les gants, mais ce fut peine perdue, récoltant au passage pas moins de 7 minutes de pénalités. Une bien mauvaise gestion de l’adversaire sachant que l’équipe devra terminer la rencontre à quatre joueurs et avec un écart de 3 buts à combler. Se défendant tant bien que mal avec un joueur en moins, les visiteurs ont tout de même eu un regain lorsque Frédérick Caron (3) a déjoué le gardien Taddéo alors qu’il s’est présenté seul devant ce dernier.
Felip Bourdeau complétait la marque alors que le filet était désert suite à l’ajout d’un cinquième attaquant chez les visiteurs.

Une série demi-finale où les amateurs de hockey se sont déplacés en grands nombres dans chacun des arénas faisant rejaillir de belles retombées économiques aux deux villes impliquées.

Pour les gens qui désireraient revoir le match dans son intégralité, voici les liens pour les 3 périodes. PÉRIODE 1PÉRIODE 2PERIODE 3

Pierre Lafrance
Communication hockey
Site web: 
Équipe hockey Cuisines Action Farnham
Facebook: 
Hockey Senior Farnham