DANS UN MATCH ÂPREMENT DISPUTÉ, LE CUISINES ACTION S’INCLINE 6-5 EN TIR DE BARRAGE.

Les spectateurs présents au match qui opposait les Mustangs de St-Hubert au Cuisines Action, samedi dernier, en auront eu pour leur argent, d’ailleurs, la prolongation à elle seule valait le prix d’entrée. Durant ce match où il y en avait pour tous les goûts, on a eu droit à de beaux jeux de part et d’autre résultants à des buts et parfois même à des arrêts spectaculaires. Le public à aussi eu droit à quelques escarmouches dont une qui a résulté à une bagarre entre Kevin Wolfe et Vincent Leduc. D’ailleurs, nous vous invitons à voir ou revoir les meilleurs moments du match en visitant le site web de l’équipe du Cuisines Action au www.cuisineactionsenior.ca

LE CUISINES ACTION ET SA BÊTE NOIRE
On se souviendra que l’équipe de la Rive-Sud est la bête noire du Cuisines Action depuis son entrée en scène. Si on regarde les statistiques depuis la saison 2015-2016, les deux formations se sont affrontées à 14 reprises, comprenant celle-ci, et le Cuisines Action a une piètre fiche de 3 victoires, 10 défaites dont 1 en fusillade et 1 match nul pour 8 points sur un total de 28.
On pourrait facilement qualifier la défaite d’hier soir, en fusillade, de victoire morale finalement, parce que l’équipe du Cuisines Action a joué tout un match face à la puissante formation de St-Hubert, d’autant plus que le défenseur du Cuisines Action, Samuel Normandeau, est venu près de mettre un terme au match en prolongation, mais son tir de la pointe s’est arrêté sur la tige à la droite du gardien des Mustangs.

DEUX TIRS DE SAMUEL NOREAU TROUVENT LE FOND DU FILET
L’entraîneur Patrick Brais avait sous la main un alignement complet en vue de l’affrontement tant attendu et c’est d’ailleurs le Cuisines Action qui a ouvert le pointage. Profitant d’un avantage numérique, Laurent Minville, bien posté devant le filet, complétait un jeu de Nicolas Marcoux pour déjouer, d’un tir vif, le gardien Jérémy Poirier des Mustangs. Anthony Chicoine, 77 secondes plus tard, doublaient l’avance des locaux sur un lancer sur réception qui déjouait le gardien Poirier, avec l’aide de Vincent Leduc et Samuel Normandeau. L’avance de deux buts que s’était forgés le Cuisines Action s’est vite volatilisée lorsque dans un premier temps, Jonathan Dick, filant derrière le filet et en voulant remettre la rondelle devant la cage, cette dernière a bifurqué dans le filet en touchant la jambière du gardien Luker qui n’y pouvait rien. Puis dans un second temps, posté à la gauche du gardien Bryce Luker, Jonathan Dick inscrivait son deuxième du match sur un tir précis dans le haut de la lucarne.

Au deuxième tiers, les deux équipes ont touché la cible à une reprise chacune, et ce en 60 secondes d’intervalle. Profitant d’une supériorité numérique, Mathieu Talbot donnait l’avance aux Mustangs, lorsque laissé seul devant le gardien Luker, il reprenait un retour de lancer pour marquer son premier de la saison. Puis le Cuisines Action faisait de même lorsque Samuel Noreau laissait partir un boulet de canon de la pointe que le gardien Poirier n’a jamais vu passer. Pour Samuel Noreau c’est un premier but cette saison et ses complices ont été Thomas Gagnon et Samuel Normandeau.

Au dernier tiers, les Mustangs ont pris les choses en main inscrivant deux buts rapides en moins d’une minute. Olivier Bélanger et Carl Lauzon donnaient ainsi les devants à l’équipe de St-Hubert. Toutefois, le Cuisines Action ne semblait pas ébranlé suite à ces deux buts rapides. Profitant d’une autre supériorité numérique, Danyck Calgaro avec des aides de Jeremy Brown et Thomas Gagnon réduisait l’écart lorsque son tir sur réception touchait la cible.
Avec moins de cinq minutes à jouer à la rencontre, Samuel Noreau nivelait le pointage avec son deuxième du match. Un lancer vif des poignets, de la ligne bleue, qui déjouait le gardien Poirier et redonnait espoir au Cuisines Action.

Aucun but ne fut inscrit en prolongation malgré de belles pièces de jeu des deux équipes. La seule vraie chance, elle est venue du bâton de Samel Normandeau comme expliqué un peu plus haut dans le texte.
Lors de la fusillade, le Cuisines Action a envoyé les joueurs Thomas Gagnon, Gabriel Marcoux et Laurent Minville en espérant marquer le but de la victoire, mais c’est plutôt Carl Lauzon qui aura eu le dernier mot en inscrivant le but victorieux.

SOMMAIRE DU MATCH

Avec la récolte d’un point, le Cuisines Action se retrouve maintenant seul au deuxième rang avec 17 points. Toutefois, l’équipe a joué 15 rencontres comparativement à 13 pour les plus proches poursuivant au classement, le JC Perreault et les Loups, tous deux avec 16 points.

Le Cuisines Action qui reçoit la visite du JC Perreault de St-Roch, samedi 14 décembre prochain, pourrait prendre une sérieuse option sur le deuxième rang avec une victoire.
Dans pareilles circonstances, l’équipe ne doit pas compter sur les autres, mais bien sur elle même.

On vous donne rendez-vous à l’aréna Madeleine Auclair, samedi 14 décembre à compter de 19h, pour le match opposant le JC Perreault de St-Roch-l’Achigan au Cuisines Action de Farnham. Une rencontre qui s’annonce excitante.

Pierre Lafrance
Communication hockey
Site web: 
Équipe hockey Cuisines Action Farnham
Facebook: 
Hockey Senior Farnham

L’intégrale de la prolongation